Eclairage LED: pour faire le bon choix

22/04/2015


À la différence des lampes conventionnelles (incandescence, fluorescence, décharge), les LED demandent, aux fabricants de luminaires, de prendre en compte un nombre important de paramètres, tant du point de vue application que de celui de la construction du produit. Jusqu’à présent, pour obtenir un résultat optimal et garanti d’une installation, aucun label de performance n’existait. C’est aujourd’hui chose faite avec ENEC+, une initiative d’EEPCA, l’association européenne pour la certification des produits électriques.


Un luminaire d’éclairage à LED se conçoit comme un système constitué de briques technologiques interdépendantes de plus en plus intégrées, la performance des produits dépendant de plusieurs facteurs tels que : le choix des composants et des matériaux (LED, circuits imprimés, connecteurs, protections, optiques…), les architectures choisies et de la construction (disposition des LED et des modules, dispositif de refroidissement, ballast intégré, semi intégré, externe...), la maîtrise des procédés de fabrication (montage et soudure des composants, protection contre les décharges électrostatiques, ...), la connaissance des applications ou encore la capacité du fabricant à coordonner l’ensemble des compétences requises. « Cette situation est gérée avec plus ou moins d’efficacité selon les fabricants et nombreux sont les maîtres d’ouvrages et exploitants ayant pu le vérifier », constate Joël Thomé, DG de Piseo. Pour lui, « face à une technologie en évolution constante et en l’absence de référentiel technique partagé permettant de démontrer la qualité des produits, il devenait difficile de départager une offre devenue pléthorique ».

Un outil référentiel

En développement depuis quelques années dans le cadre de la Commission électrotechnique internationale (IEC), les normes de performance des modules et des luminaires à LED sont enfin publiées. Elles constituent un référentiel technique au niveau international sur lequel il va maintenant être possible de s’appuyer pour démontrer les caractéristiques photométriques et électriques initiales des luminaires, ainsi que leur capacité à assurer le service
prévu de manière durable. Ces textes représentent donc un outil référentiel permettant d’une part, pour les fabricants, de qualifier leurs produits avant de les mettre sur le marché et d’autre part, pour les acheteurs, de se procurer des produits de qualité lorsque le respect des normes est démontré.

Principes et essais

La norme de performance des luminaires à LED IEC 62722-2-1 (exigences particulières pour la performance des luminaires à LED) prévoit deux cas de figures. D’une part, le Type A : les luminaires équipés de modules dont la conformité à l’IEC 62717 n’est pas démontrée. D’autre part, le Type B : les luminaires équipés de modules
dont la conformité à l’IEC 62717 (exigences pour la performance des modules à LED) est démontrée.
Pour être conformes aux exigences normatives, les modules de LED et les luminaires à LED doivent avoir passé avec succès les essais qui figurent dans le tableau ci-contre. Dans le cas de luminaires de type B, les dispositions normatives permettent de limiter les essais à effectuer sur le luminaire complet.
Les normes de performance précisent les tolérances acceptables, ainsi que les échantillonnages recommandés pour les essais. Elles permettent également de mettre en oeuvre une approche « famille » pour les modules de LED et de luminaires afin de réduire le nombre d’essais à réaliser et donc les coûts. Dans le cas où les modules de LED utilisent, par exemple, des composants et des principes de mise en oeuvre identiques (même type de LED, même type de circuits imprimés, même connectique...), il est possible de n’effectuer les essais que sur les références des produits les plus critiques.

Certification ENEC+

Annoncée en avril 2014, la marque de certification ENEC+, qui représente un label de qualité pour la performance des luminaires, commence à se déployer en Europe. Elle est un complément de ENEC, la marque de certification européenne applicable aux produits électriques. Développée sous l’égide de l’association européenne pour la
certification des produits électriques (EEPCA), elle repose sur la conformité des produits à des référentiels techniques de performance des modules de LED et des luminaires (EPRS001, EPRS002, EPRS003), ces
derniers s’appuyant sur les normes de performance citées ci-dessus.
Le certificat de conformité ENEC+, permettant au fabricant d’apposer la marque sur le produit concerné, est délivré par un organisme national de certification indépendant (NCB), après vérification de la conformité des essais aux référentiels. Ces essais sont obligatoirement réalisés en Europe dans un laboratoire agréé indépendant (laboratoire CBTL) ou dans celui du fabricant alors soumis à une supervision directe par le NCB (laboratoire MPL). En France, l’organisme de certification est LCIE Bureau Veritas qui s’appuie sur son Testing Lab PISEO pour les essais de performance.

L’ENEC+ permet de s’assurer de la qualité des produits achetés et installés de manière simple. Une mention « Produits certifiés ENEC+ » dans les cahiers des charges de lamaîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’oeuvre est suffisante.
Pour les bureaux d’étude et concepteurs lumière, c’est aussi l’assurance de fichiers .iesou .ldt conformes à la réalité, garantissant ainsi des simulations d’éclairage réalistes.
Création de site internet: Cianeo